Fermeture de l'alerte

Louis de France, duc de Bourgogne d’après Hyacinthe Rigaud

École française du XVIIe siècle, d’après Rigaud, Hyacinthe (1659-1743), Louis de France, duc de Bourgogne. Huile sur toile, 67 x 59 cm. Château de Bussy-Rabutin © Reproduction Benjamin Gavaudo / CMN

Œuvres en rapport

Louis de France (1682-1712) est le fils ainé du Grand Dauphin et de Marie-Anne de Bavière. Second héritier de Louis XIV, il est destiné à prendre le pouvoir après son père. Il est admis au Conseil d’en haut dès 1702, ce qui lui permet d’être initié aux affaires de l’Etat. Très tôt envoyé sur les champs de bataille en tant que prince de sang, il s’illustre plusieurs fois pendant la guerre de Succession d’Espagne (1701-1714). Louis de France est connu pour avoir un cercle d’amis fermé, auquel appartient Fénelon et Saint-Simon, et certains historiens pensent qu’il aurait sans doute appliqué une réforme de la monarchie absolue s’il avait régné. Il devient dauphin en 1711, après la mort de son père, mais la rougeole l’emporte lui et sa femme en 1712.

Le portrait de Bussy-Rabutin, acquis par Jean-Baptiste-César de Sarcus au XIXe siècle, est une copie en buste d’un portrait exécuté en 1703 par Hyacinthe Rigaud, alors que le modèle est âgé de vingt-et-un ans. La version originale (Kenwood, The Iveagh Bequest, Hampstead) a servi à l’exécution de sept copies, dont une est conservée au château de Versailles. La toile de Rigaud commémore à l’arrière-plan le siège de Brisach, qui se rend en septembre 1703 après quatorze jours de siège. Ce siège est exécuté par Joseph Parrocel au sein du tableau de Rigaud. Le duc de Bourgogne y est représenté en chef de guerre, l’armure étincelante et portant l’écharpe bleue moirée de l’ordre du Saint-Esprit, soit le plus haut rang de chevalerie dans la France de l’Ancien Régime. Dans ce portrait, l’effet de mouvement est obtenu grâce à la perruque léonine flottant au vent, ainsi qu’au drapé de l’écharpe blanche de commandement, faisait référence à son rôle actif dans l’armée de Louis XIV. Un autre portrait du prince au pastel, exécuté par Joseph Vivien, le figure un peu plus âgé, dans une tenue militaire, tenant le bâton de commandement de l’armée.

Dans la version en buste conservée au château de Bussy-Rabutin, l’arrière-plan figurant un siège a entièrement disparu, simplifiant considérablement le portrait. La vocation de ce type de portrait est de diffuser une iconographie guerrière du duc de Bourgogne, qui débute dès son enfance. Un portrait de François de Troy, aujourd’hui disparu, montre le jeune prince encore enfant, en tenue militaire et arborant l’ordre du Saint-Esprit. L’éducation militaire tient une place importante dans l’éducation des enfants royaux et le duc de Bourgogne est par ailleurs connu pour avoir participé au camp de Compiègne, immense exercice militaire de plus de vingt-cinq jours commandé par Louis XIV, avec plus de cinquante mille hommes (Claude-François-Xavier Millot, Vie du duc de Bourgogne, père de Louis XV, p. 37 à 39).

 

Hyacinthe Rigaud (1659-1743), Portrait de Louis de France, duc de Bourgogne (1682-1712). Huile sur toile, 129 x 98 cm. Château de Versailles © Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

 

Joseph Vivien (1657-1734). Portrait du duc Louis de Bourgogne. Dessin au pastel. Paris, musée du Louvre © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec

 

Gérard Edelinck (1640-1707), d'après François de Troy, Louis de France (1682-1712), duc de Bourgogne. Estampe, 39,7 x 29,6 cm. Châteaux de Versailles et de Trianon © Château de Versailles, Dist. RMN / Christophe Fouin

Pour aller plus loin

Claude-François-Xavier Millot, Vie du duc de Bourgogne, père de Louis XV, éd. Archives des Bourbons, 1996.

Lucretia de Planta, « Essai de reconstitution de la collection de Roger de Rabutin, comte de Bussy, au château de Bussy-le-Grand », mémoire de Maîtrise, Paris IV-Sorbonne, 1989-1991 p. 59-60, 64-66, 69, 72-73.

Jean-Baptiste-César comte de Sarcus, Notice historique et descriptive sur le château de Bussy-Rabutin, Dijon, 1854, p. 87, 89.

BOURGOGNE Louis de France duc de (hyacinthe-rigaud.com)

Œuvre à la loupe

 

MenuFermer le menu