« Ça va beaucoup mieux »

25 mars 2017  > 17 septembre 2017 Exposition

Envoyez des ex-voto avec cette installation qui vous attend au château de Bussy-Rabutin !

   

L'œuvre

L’installation d’Hélène Launois se présente comme une machine sophistiquée capable d’envoyer des ex voto. Traditionnellement, un ex voto est un objet placé dans un lieu de culte en remerciement d’une intervention divine, suite à une prière. Avec cette œuvre, Hélène Launois, fait disparaitre la matérialité de ces offrandes. Le concept de cette machinerie serait d’envoyer les remerciements par voie électronique, directement vers la divinité à qui ils sont destinés. 

L’installation se présente comme un prototype qui aurait bénéficié de la participation de différents centres de recherches. Avec ces fils électriques, ventilateurs, et signaux lumineux en tout genre, l’illusion d’une machine communiquant avec un être divin est totale.

L’artiste a rédigé un texte qui renforce cette illusion :

Cahier des charges : 
- élaborer un modèle de machine pour l’envoi des remerciements par transmission électronique en satellisation stratosphérique ;
- dans une phase ultérieure, construction de la station définitive, miniaturisée et sécurisée ; chiffrage du coût de production industrielle, en vue d’équiper toutes les chapelles, églises, abbayes et cathédrales.

Le module présenté est un prototype qui contient quelques applications technologiques dernier cri développées par les partenaires de l’opération, Nasa, CEA Research, EDF Systems, EADS et Fondation pour la recherche des horizons religieux. Il est exclu d’entrer dans le détail du fonctionnement, pour des raisons de confidentialité que chacun respectera. 

Où en est-on aujourd’hui ? La transmission fonctionne. Les tests donnent toute satisfaction.  Seuls deux points sont encore en chantier : 
- le signal produit est tellement puissant qu’il est pour l’instant nécessaire d’en dissiper sur place une petite fraction, sous forme d’énergie sonore et lumineuse, selon le principe décrit dans la littérature scientifique comme « effet cocotte-minute » ;
- le respect des libertés individuelles impose de finaliser quelques détails techniques et juridiques, pour satisfaire les exigences de la Cnil (Commission nationale informatique et libertés), à l’issue de quoi les fidèles pourront enregistrer leurs ex voto en étant certains de la bonne fin de leur transmission. 

NB : Le prototype présenté a été dévoilé au public en juillet 2015, à la chapelle Notre-Dame de Guelhouit, Melrand, Morbihan, dans le cadre de la manifestation annuelle L’Art dans les chapelles. 

Hélène Launois

L’artiste et son parcours

Hélène Launois est une plasticienne aux techniques diversifiées. Ses peintures mêlent à la fois reliefs de matières et lumières dans des créations étonnantes. Les matériaux se mélangent dans des œuvres qui ne sont ni tout à fait figurative, ni abstraites, laissant libre cours à l’imagination du spectateur. Elle s’essaiera par la suite à la sculpture, projection de sa technique dans un univers en 3 dimension. C’est tout naturellement que ses œuvres deviendront petit à petit des installations in situ. 

L’installation présentée au château de Bussy-Rabutin sous le titre de « Ça va beaucoup mieux » est une machine à envoyer les ex voto par des moyens modernes de communication.

Du 25 mars au 17 septembre 2017